La visite du LSBB


dessin : Cédric

Voir la video de la visite sur Dailymotion

Video sur Dailymotion


Vendredi 11 décembre, nous sommes allés au LSBB. Illona



Nous sommes arrivés à 9h20. Mathis

Christophe Sudre explique le plan du LSBB
Christophe nous explique le plan du LSBB. Samy.
Il y a un tunnel de 3 kilomètres.


Dans le LSBB, on se promène avec un chariot électrique pour aller dans d'autres salles.


Nous étions partagés en deux groupes, un est parti avec le petit train et l'autre est resté dans le hall. Mathis


Le premier groupe va partir avec le petit train. Julien



Elisabeth Pozzo Di Borgo est une scientifique. Elle nous explique comment
on détecte les séismes. Lucas Me.


Nous nous sommes séparés en deux groupes. J'étais dans le deuxième groupe.
Ce qui était nul, c'est que nous étions le dernier groupe à prendre le petit train ! Samuel


Le tunnel de 1.5 kilomètres mène à plusieurs salles bétonnées. Léa
Parfois, il y a de l'eau qui coule. Ca fait des toutes petites stalactites. Anaïs


Ce sont de gros ventilateurs qui servent à aérer le LSBB. Samy



Nous sommes allés dans le tunnel avec le petit train électrique.
Il y avait des wagonnets. Julien


Il a des trottoirs et il y a des néons qui l'éclairent.
Il y a de l'eau sur le béton qui forme des stalactites.Léa



Parfois il y a de l'eau qui coule et des stalactites. Anais


On mettait la tête en l'air, il y avait des stalactites. Lucas Mo.



Moi, je n'ai pas eu de chance, une goutte d'eau est tombée sur mon appareil photo ! Léa


On descend du petit train et on va visiter des salles. Célestine.
Ce sont des salles étanches aux bruits, où se trouvent plusieurs appareils sismiques,
afin de calculer les risques au cas où un séisme se produirait dans notre région. Louis


Il y avait deux portes blindées. Julien.



A l'intérieur de la pièce, il y a un sismomètre qui enregistre le mouvement de la terre. Bastien

Il y avait au fond du tunnel une salle qui avait 1 centimètre d'acier
et sur l'acier il y avait 2 mètres de béton. Bastien
La pièce suspendue dans la

C'est une salle toute ronde qu'on appelle "la Capsule".
Au milieu il y avait une autre pièce accrochée au plafond. Samuel

C'est une pièce ronde avec une cabine à l'intérieur qui bouge. Valentine

Les gros amortisseurs de la capsule
La pièce est soutenue en haut et en bas par des gros amortisseurs. Bastien


C'était de cette salle qu'on pouvait tirer les missiles. Jeanne



On y fait des expériences pour découvrir la matière noire. Samuel
On l'appelle la matière noire ou matière cachée, parce qu'il manque quelque chose, on ne sait pas ce que c'est. Cédric


Un monsieur nous a expliqué que si on pesait tout l'univers, ça ne ferait pas le poids exact ,
il manquerait quelque chose. Illona



Le groupe électrogène.


Dans cette salle, il y a une grosse machine. S'il y a une coupure de courant,
la machine va se mettre en marche et elle va faire de l'électricité. Valentine.

Nous avons vu la Salle Blanche, c'est une salle où il n'y a aucun microbe et aucune poussière, pour y faire des expériences. Lucas Me.
Dedans, il y a des étagères, des tables... Anaïs
A coté, il y a une sorte d'étagère avec des fils partout, c'est un tableau de connexions pour repérer les pannes. Cédric




Et il y aussi une sortie de secours qui fait 1.7 kilomètres de long. Léa
Il y a un puits de secours qui sert à sortir du LSBB s' il y a le feu. Tom


Nous sommes allés à la sortie du puits de secours. C'est à la Buissonnière.


On avait creusé un tunnel par derrière puis on l'a rebouché pour que personne n'entre par là.




Nous sommes sortis du LSBB et on a fait une photo tous ensemble.

Voir la video de la visite sur Dailymotion

Video sur Dailymotion