Entretien avec Christine Balme,
géologue au Parc Naturel Régional du Luberon

En février 1991, les élèves étaient allés poser des questions sur l'ocre.

Christine Balme
Grégory Wintrebert, Thomas Armand et Nicolas Pognant-Gros interrogent Christine Balme

- Comment s'est formée l'ocre ?
- Il y a un peu plus de cent millions d'années, notre région était sous la mer. Et il y avait des sables qui se déposaient au fond de cette mer. Ils étaient de couleur verte. La mer s'est retirée. Ces sables se sont retrouvés hors de l'eau. Il y avait un climat tropical, avec des pluies diluviennes, des chaleurs comme on en connaît actuellement en Afrique, et ces pluies et cette température sur les sables verts, ça les a transformés. L'argile qui donnait la teinte verte, riche en fer, a été transformée et les sables verts se sont transformés un sables ocreux La plupart des terrains ne se forment pas de manière aussi compliquée que ça.

- Pourquoi y a-t-il de l'ocre ici ?
- Il y en a en Bourgogne et Il y en a ici. C'est tout cet enchaînement de circonstances qui a fait qu'on a eu d'abord ces sables verts. Il y a eu ce soulèvement du fond de la mer : il y a eu ce climat tropical qui a fait que ces sables verts se sont transformés en sables ocreux. Et le fait que les sables ocreux sont arrivés à la surface du sol, parce qu'ils pourraient être en profondeur et qu'on ne les connaisse pas.

- Comment s'est formé la Colorado ?
- Ces belles falaises d'ocre qui attirent tant de gens ce sont formées parce qu'il y a des générations d'ouvriers qui ont travaillé pour extraire l'ocre du sable ocreux. Ce sont d'anciennes carrières d'ocre.

- Jusqu'à quelle profondeur y a-t-il de l'ocre ?
- Cette couche d'ocre s'enfonce en fait sous le bassin d'Apt. Les géologues disent qu'il y a des quantités d'ocre énormes. Mais de l'autre côté, près du Luberon, on n'en connaît pas. On ne sait pas jusqu'où ça va...

- Jusqu'où va le Colorado ?
- Ce qu'on appelle " le Colorado ", c'est cette bande-la qui est située à l'Est d'Apt.

Interview  la Maison du Parc

- Quand est-ce qu'on a exploité la Colorado pour la première fois ?
- Un habitant du pays s'est rendu compte que l'on exploitait l'ocre à Roussillon et que ça marchait très bien. Il a commencé à donner les premiers coups de pioche dans le Colorado vers 1870.

- Comment se sont formées les cheminées de fée ?
- C'est un phénomène particulier. Au-dessus des sables rouges puis blancs, on a une couche d'une roche qui est très dure, très riche en fer. Elle va protéger la colonne de sable ocreux qui est en dessous comme un chapeau. L'eau de pluie va lessiver, lessiver, mais il y a toujours ce chapeau qui protège. Ça s'use, ça s'use, la colonne devient de plus en plus haute de plus en plus mince. Après le chapeau tombe et l'érosion enlève tout. Les ruissellements créent les cheminées de fée et les détruisent. Les ouvriers ont accentué le phénomène.

- Pourquoi les appelle-t-on des " cheminées de fée " ?
- Je n'en sais rien ! A mon avis. en ayant un peu d'imagination, les gens devaient trouver qu'il n'y avait qu'une fée qui pouvait créer un Paysage Pareil. On les appelle aussi "les demoiselles coiffées".

- Pendant combien de temps le Colorado existera-t-il ?
- Ca fait cent millions d'années qu'il existe... Avec l'érosion et puis... La Terre change, des fois la mer arrive, la mer se retire... Peut-être quelques millions d'années, disons.

- Merci, madame.