Le chantier de la nouvelle école
Aout 2011

juillet


Dans la cour, une drôle de structure décorative a pris forme.
Elle évoque les falaises du Colorado, une baleine, un volcan...



Les panneaux solaires ont été posés.


Les stores fonctionnent.


La sculpture centrale est l'oeuvre de Nicolas Gilly,
rocailleur à Marseille


Les concepteurs ont travaillé même le samedi et même le 15 août, dès 7h du matin.
Ils ont un soir fini à 20h. (Heureusement, ils ne sont pas payés à l'heure)



Dans les classes, l'éclairage est en place.


Il ne manque plus que les bureaux.


La salle la plus à l'ouest.


Il manque les lavabos dans chaque coin.



Dans le bureau du directeur, une armoire informatique permettant la liaison de tous les ordinateurs.


Et le placard électrique.


Le terminal de la chaufferie est dans le bureau de l'assistante maternelle.


Il manque les cabines des WC.


A la cantine, les ouvriers ont travaillé sans relâche.


Il faudra encore un bon coup de peinture.



Le piano de la cuisinière.


Beaucoup de points d'eau.


Chaque pièce est fonctionnelle.


Quatre congélateurs fermés à clé.


Un autre angle de vue.


Il y a deux coins toilettes.


Avec la douche.

   


A l'école, les WC ont été aménagés.


Le coin toilette des petits.


Les WC des grands.

Mardi 23 août : on déménage l'ancienne école


Il a fallu tout mettre en cartons : trois journées de travail avec le bureau du directeur et les archives à l'étage.


De 9 h à 12 h 15, trois voyages sur le camion des employés municipaux.



On entasse tout au centre des classes - il reste des finitions sur les murs.


Le directeur a activement collaboré avec Guy et Dédé.


Il faudra encore attendre la visite de conformité pour mettre les classes en place.


Mercredi matin, de 9 h à 12 h, on déménage la classe de CP-CE1.


Le camion est rempli à ras bord.


On décharge tout et on retourne faire un autre déménagement.


Les armoires pesaient une tonne !


Demain, état des lieux et visite de conformité : nous pourrons ensuite mettre tout en place.



Vue opposée.



Jeudi 25 août, visite de conformité qui confirme que l'école n'est pas encore prête.


Dans la cour, un tractopelle étale une couche de tout-venant en préparation du goudronnage.


A dix jours de la rentrée, on évalue les travaux à accomplir :
les élèves pourront-ils prendre leur repas à la cantine ?


Vendredi 26 août : déménagement de la classe maternelle.


On passe par-dessus la barrière.


L'état de la benne après une heure de chargement.


Plus facile de passer par la fenêtre.


Troisième amas dans la troisième classe.



L'après-midi, Véronique s'attaque au rangement.


Après trois heures de travail intensif, ça commence à ressembler à une classe.


Dans la cour, l'espace ludique est achevé, il n'attend plus que la mise en couleur.


La cour sera recouverte d'enrobé la semaine prochaine.




Lundi et mardi, nouvelle couche de sable.


Mercredi 31 août, toute la journée, l'enrobé est déposé.



C'est normalement un travail de deux jours, qui sera effectué dans la journée.



Les abords de l'école sont aussi aménagés.
On étend d'abord une couche de graviers et de sable.


Puis on recouvre tout d'une nouvelle couche.

Dans les toilettes des tout-petits,
une fontaine qui aura beaucoup de succès.


Les sanitaires de la cantine.


Les derniers jours, le rythme s'accélère encore. On fixe les tableaux.


A la cantine, derniers coups de pinceaux.


Tout le monde travaille pour finir le rangement.


On recrute même dans la famille pour donner un coup de main.


La maîtresse de maternelle est venue plusieurs fois, avec Céline, elle même assistée par sa fille Amandine.


L'épouse du directeur a participé activement au nettoyage.


On recrute les (grands) enfants pour monter les meubles...


...et même pour installer le matériel informatique.

Derniers coups de balaidimanche soir 4 septembre, la veille de la rentrée...


juillet