Majunga - Rustrel
Correspondances 2003

Majunga, lundi 19 mai 2003

Nous avons découvert qu'il y a au moins une centaine de baobabs à Majunga, et décidé d'écrire au maire pour qu'il les classe et les mette en valeur...ici c'est un vallon , véritable forêt de baobabs, dans le contre bas de la route qui mène à l'hopital.
Celui ci plus modeste pousse au travers d'un toît de satrana (feuilles d'un palmier local). Dans le pick up à gauche on aperçoit quelques élèves de la classe.
Celui de la cour de la banque BFV. Il y a de grosses ruches dans son tronc dont le miel coule du tronc.Savez vous que les baobabs sont de vrais "arbres bouteilles" dont le tronc est comme une grosse éponge ?
Notre gros baobab sur la corniche: il aurait prés de mille ans
Celui de l'alliance française
Celui du rond point de mahabibo avec son parcage de pousse pousse
Un autre type de baobab tout en longueur ; celui ci fait environ 3m de diamètre.
Le masoanjoany : masque de beauté traditionnel fait de bois rapé trés fin sur une pierre mélangé avec de l'eau et que l'on étend sur la figure pour la protéger du soleil, dans le nord, on dessine des motifs, ici on se contente d'étendre la pâte ainsi obtenue ; il y a différents bois dont le bois de santal, donc différentes couleurs. C'est une coutume encore trés pratiquée.On avait fait un atelier vendredi où les élèves pouvaient les essayer.

Majunga, mardi 20 mai 2003

Quelques petits moments de notre vie. Unik c'est un groupe de boys'band trés connu à Madagascar; il se trouve qu'ils enregistrent leur prochain album avec le copain de ma fille dans un bungalow sur la plage, c'était drôle, les enfants chantaient à tue-tête sur l'arrière du pick up, une chanson d'eux, et on les croise.Il y a eu un grand silence...ils avaient l'impression d'avoir eu une vision !

Jour de grève

Chers correspondants, le 13 au matin, nous avons demandé la voiture de la directrice, mais elle ne l'a pas donnée. Alors nous sommes partis à pieds dans le quartier pour prendre des photos des baobabs et des arbres. Mais dans le quartier il n'y a pas de baobab, alors nous avons vu un homme qui battait du riz, et pendant ce temps les autres ramassaient des goyaves. Nous avons continué et vu une dame qui avait du masojoano sur le visage, nous sommes repartis et nous avons regardé un arbre qui s'appelle le sakoala . C'est alors que la mère de Irfane est arrivée avec un Nissan Patrol et on a tout fait pour rentrer dans la voiture (nous étions 13 plus la maîtresse, huit garçons derrière et cinq filles devant et la maîtresse devant avec la maman d'Irfane) Nous sommes partis vers la ville. Nous avons pris des photos et filmé des baobabs, puis vers Majunga bé pour filmer un arbre qui fait du caoutchouc. A la fin on est parti vers la plage, on s'est baigné on a fait une course à la nage puis on est allé se doucher chez la maîtresse et on est revenus à l'école. François

C'était bien à la plage on a joué avec les chiens de Yvan, on a vu un quad on a chanté " Unik " et on les a rencontrés. Aurélien

Moi j'étais pas parti parce que j'ai cru que ce ne serait pas intéressant, mais quand je suis venu à l'école, ils m'ont tout raconté. Chane Ali

Hier matin on est allé à la chasse aux baobabs. En sortant de l'école la maîtresse a compté, on était 14 mais Coralie est partie, on était 13. On est parti à pieds mais la voiture d'Irfane est arrivée et on est monté. On était très serré et le père d'Irfane a changé de voiture et nous a prêté un pick up.. Chez la maîtresse on a pris des citrons. Luciano

C'est Akram ; le mardi 13 la maîtresse faisait grêve, alors nous sommes allés fiare une sortie avec elle pour faire des photos de baobabs.Je vous envoir une cassette en souvenir.

On est parti à Androva où il y a une vallée pleine de baobabs et au bord de la mer où il y a le plus gros.Puis on est parti vers le zahamotel, sur la plage c'était très cool !! Mamitiana

Nous les filles nous sommes tombées dans l'eau avec nos habits en jouant dans la mer, almors la maîtresse nous a prêté des habits secs pour revenir à l'école. Dixita

Nous avons rencontré un homme en train de battre le riz et nous lui avons posé plein de questions.Akram a tout filmé. Voici une charade :
Mon premier est un animal
Mon second est une boisson alcoolisée
Mon tout est un précipice
Aline

Moi, je ne suis pas partie avec les autres parce que je ne supporte pas le soleil. Notre pape est venu le 5 mai.On est allé le chercher à l'aéroport, tout le monde était là et ça faisait pleurer .Il est venu chez nous pour prier , il est monté à l'escalier et mon père a tenu sa main, puis c'est moi qui ai tenu sa main. Après dans la chambre, il mangeait tout seul , les autres étaient debout et ne mangeaient pas avec lui ; on l'a ramené à la mosquée, où il a parlé avec les gens .Il nous a dit qu'il va mourir et que tous les musulmans vont mourir. Coralie

Rustrel, dimanche 25 mai 2003

Bonjour à tous.
Merci pour tous vos messages et vos photos sur les baobabs. (Ah, ça fait rêver, ces arbres, pour y construire des cabanes !)
Nos semaines sont assez perturbées et nous avons lu vos textes seulement après avoir parlé de la sortie de lundi et mardi.
Nous y répondrons le plus tôt possible (mais la semaine qui vient est encore très bousculée... Voir plus bas)
L’événement de la semaine, c’était donc la « Sortie » à Fontaine de Vaucluse. Nous étions hébergés dans un
Centre d’accueil pour les scolaires avec plein d’endroits pour jouer. Balade le premier jour pour voir la plus grande source d’Europe (plutôt basse actuellement à cause de ce printemps très sec), pour se promener dans la montagne, visiter les bories, ces habitations de pierre sèche typiques de la Provence, et se tremper les pieds dans la Sorgue. La soirée a été perturbée par deux fausses alarmes incendie. Le lendemain, la cheville de Dylan était douloureuse, et les pompiers l’ont conduit à l’hôpital pour faire une radio : ce n’était qu’une tendinite, rien de cassé. Son père l’a récupéré.
Vous trouverez quelques images sur la page
http://rustrel.free.fr/correspondance/vaucluse/sortie.htm
Il y a eu un nouveau jour de grève jeudi, et il y en aura un autre mardi : nous ne travaillerons que lundi et mercredi. L’Inspection Académique impose le « pont » obligatoire mais nous travaillons mercredi au lieu de vendredi, ce qui pose des problèmes à tous ceux qui ont des activités régulières ce jour-là.
Ce mois de mai aura été bien perturbé !
Jacques


Rustrel, samedi 24 mai 2003

La réponse de ma devinette, c'est : " une enveloppe " car elle ne contient qu'une lettre. Le 19 mai, nous sommes allés à Fontaine de Vaucluse. Moi, j'ai dormi avec Solren. C'était super bien. On s'est couché tard, vers minuit à peu près. J'avais amené un jeu. Presque toutes les filles y ont joué. Vers 10 h et demie, la moitié était crevée. De la fenêtre, je voyais la Sorgue. Mardi, nous sommes allés à l'écomusée de la grotte. J'ai une question : avez-vous des koalas ?
Camille.

Ça doit être pratique, un baobab, pour faire de l'ombre dans son jardin. Lundi et mardi, nous sommes allés à Fontaine de Vaucluse. C'était super !
Adrien.

Il faut protéger les baobabs. Ça ne pousse que dans les pays chauds et ça doit être bien de faire une cabane dedans. Mais pour y monter, c'est dur. Un baobab que vous avez au centre-ville n'a pas beaucoup de feuilles.
Florian.

Salut. Lundi 19 et mardi 20, nous sommes allés à Fontaine de Vaucluse. Nous avons dormi là-bas. Il y avait de l'eau juste à côté, un terrain de foot… Lundi après-midi, nous sommes allés dans la montagne. Nous avons marché trois heures. Nous sommes rentrés au centre. Tout le monde est monté dans sa chambre. Mardi, nous sommes allés visiter le musée de la spéléo. Dylan est allé à l'hôpital avec la mère de Tiphaine. Nous sommes aussi allés voir le musée de la guerre. Nous avons mangé avec des sixièmes. C'était super. Je vais vous raconter des blagues.
Qu'est-ce qui fait 999 fois " tic " et une fois " tac " ? Quel est le plus fou des poissons ? Amandine.

Salut. Nous sommes allés à Fontaine de Vaucluse. Nous y sommes restés deux jours.
Gaëtan.

Bonjour. Il y a deux jours, nous sommes allés à Fontaine de Vaucluse. Là-bas, c'était bien parce qu'on se baignait dans la Sorgue et il y avait des chambres à deux sans le maître.
Michaël.

Bonjour. Nous allons travailler ce mercredi mais pas le vendredi. Ce n'est pas trop chouette pour ceux qui ont des activités le mercredi. Au revoir.
Estelle.

La réponse de ma première devinette est : " indivisibilité ". La seconde c'est : " une mouette ". Lundi et mardi, nous sommes allés à Fontaine de Vaucluse. C'était nul.
Edgar.

Bonjour les corres. Mardi, normalement, nous devions aller à Avignon mais comme il y a grève et bien on ne pourra pas y aller. Jeudi, vendredi et samedi, nous n'aurons pas classe à cause de l'Ascension, alors pour rattraper, nous nous avons école mercredi. Ça va faire drôle. Ciao.
Anna.

Salut les corres. Lundi 19 et mardi 20, nous sommes allés à Fontaine de Vaucluse. Le jour que j'ai le plus aimé, c'est le deuxième jour.
Sophie.

Le 19 et le 20 mai, nous sommes allés à Fontaine de Vaucluse. Nous avons fait de la randonnée et nous avons vu des bories. Partout où on était, on voyait toujours la Sorgue. Le deuxième jour, nous sommes allés voir le musée de la spéléologie et puis le musée d'Histoire de la 2e Guerre Mondiale. Il y a plein de choses et des objets anciens. Nous avons école mercredi et après on fait le pont.
Solren.

Bonjour. Nous avons fait une sortie à Fontaine de Vaucluse. Nous n'avons fait qu'une heure de route en car. Après, nous sommes arrivés au centre à côté de Fontaine de Vaucluse. Nous avons fait une longue balade avec l'école. Au centre, il y a eu trois fausses alarmes mais l'une, c'était pour essayer. Au revoir.
David.

Salut les corres. Moi aussi, j'ai une petite devinette :
M. et Mme Gratte ont un fils. Comment s'appelle -t-il ? Pour la Fête des mères, nous avons fait une boîte à bisous et vous ? Tchao. Leïla.

Salut les corres. Lundi 19 et mardi 20, nous sommes allés dormir à Fontaine de Vaucluse. Connaissez-vous ? Rémy.

Nous sommes allés faire une balade à Fontaine de Vaucluse et on s'est bien amusé. Nous avons joué au foot dans le pré et au-dessus du terrain de tennis. Nous sommes allés voir le moulin à papier. On s'est bien amusé.
Dylan.

Salut les copains. Lundi, il y avait la grève, mais nous sommes allés quand même à l'école car nous devions aller à Fontaine de Vaucluse lundi et mardi. C'était bien. Nous avons fait une balade de trois heures. Nous avons visité le musée de la spéléologie, le moulin à papier… Tchao.
Tiphaine.

Yo tout le monde ! Lundi et mardi, nous étions à Fontaine de Vaucluse et nous avons dormi une nuit. C'était super nul. J'ai juste aimé quand on a dormi. Nous sommes allés visiter une grotte. On a presque tous acheté des pierres précieuses. Nous avons vu la Sorgue couler. Elle coulait très très très vite. Au revoir les copains.
Théophile.

Lundi 19, nous sommes allés à Fontaine de Vaucluse. Nous sommes allés à la source. Nous avons marché trois heures. Le soir, nous avons dormi là-bas. Il y a eu deux alarmes incendie. Mardi, nous avons visité le musée d'Histoire, le moulin papier et le musée de la spéléologie.
Kristy.

Nous sommes allés à Fontaine de Vaucluse. Nous sommes allés voir la source la plus grande d'Europe.
Lorna.
 Rustrel, mercredi 28 mai 2003

Yo les gars. Moi, je me suis fait un lance-pierre. C'est très simple : je vais vous dire comment on fait. Il faut un tuyau et un ballon à gonfler. Ca tire plus fort qu'un pistolet à billes. Au revoir.
Théophile.

Salut Aline ! La réponse de ta charade, c'est ravin. Rat + vin = ravin. Jeudi, vendredi et samedi, nous n'avons pas classe. J'irai à Vence où habitent les oncles et les tantes de mon père. J'espère que ce sera bien. Au revoir.
Elisa.

Salut ! Ça doit être trop cool de se baigner entre copains, surtout quand il fait chaud. J'ai une devinette. La voici : Un pompiste dit : " Je préfère remplir deux voitures étrangères plutôt qu'une de mon village " Pourquoi ? Bonjour Coralie. J'ai deux questions pour toi. Voici la première : es-tu musulmane ? La deuxième : vas-tu toi aussi mourir comme le pape, si tu es musulmane ? Au revoir.
Estelle.

Salut à tous. Aline, la réponse de ta devinette, c'est ravin. Moi aussi j'en ai une : Quel est le comble pour un hérisson ? Est-ce que les filles se mettent du Masojoano ?
Leïla.

Salut les corres. Aline, j'ai la réponse de ta charade. c'est ravin. Passons. Est-ce qu'il existe d'autres masques de beauté ?
Edgar.

Nous, pendant les grèves, on s'amuse à fabriquer des cabanes.
Gaëtan.

Hello. We've got no school until monday. Have you ? I live by the lake, so that is I will be spending my day of ! Bye.
Freddie.

Bonjour Coralie. Tu crains le soleil ? Tu es un vampire ! Est-ce que tu regardes la télévision Buffy, Angel et Blade ? Celui qui fait le plus peur, c'est Blade. C'est interdit aux moins de 18 ans.
Florian.

Bonjour les corres. Jeudi, vendredi, samedi, je vais à une course de moto. Mon papa va faire de la moto avec le papa de Fanny. Ils sont amis. Avec Fanny, nous allons les voir.
Julie.

Bonjour les corres. Pendant les quatre jours de congé, je vais à la course de moto que fait mon papa. Je vais avec une copine qui s'appelle Julie et son papa aussi. Je suis très contente.
Fanny.

Hello. Ca va ? Me and Freddie are fine. As you have seen, I am starting to write and speak in French. Do you have a swing ?
Dudley.

Vous de la chance d'être derrière un pick-up ! Nous, les jours de grève, nous restons à l'école ou à la maison. On se baigne dans des piscines parce qu'on est loin de la mer, qui est à 100 km de là. Je n'aime pas votre masque de beauté. Quelles autres couleurs avez-vous pour les masques ?
Camille.

Qu'est-ce que vous avez comme unité de mesure ? Nous, nous utilisons les km, les hm, les dam, les m, les dm, les cm, les mm. Connaissez-vous le Bigdil ? C'est une émission de télé.
Adrien.

Bonjour. Combien y avait-il de Schtroumpfs nageurs ? Vous avez de la Schtroumpf de vous baigner. Est-ce qu'il y a une ficelle pour dire aux élèves de votre classe qui ne faut pas nager trop loin ? Au fait, connaissez-vous les BD des Schtroumpfs ? Moi je n'ai que deux albums mais je les ai lus plein de fois. Au revoir.
David.

Bonjour. Pendant les quatre jours où nous n'avons pas classe, je vais aller chez ma mamie. Je vais manger des cerises et je vais me baigner.
Kristy.

Salut les corres. Coralie, ça ne doit pas être facile de ne pas supporter le soleil. Moi, jeudi, vendredi et samedi, je vais à la piscine.
Sophie.

Bonjour. Aimez-vous les BD des Schtroumpfs ? Moi j'aime bien. Connaissez-vous la blague classique ? Bon, et bien je vais vous la dire : " Un schtroumpf repeint son plafond. Un autre schtroumpf arrive et lui dit :
- Accroche-toi bien au pinceau, je schtroumpfe l'échelle ! "
Rémy.

Aline, ta charade, c'est ravin. Coralie, comment fais-tu pour te baigner ? Pendant les grèves, je suis restée chez moi. Je regardais la télé. De mercredi à dimanche, je vais à Aix-en-Provence avec ma grand-mère et Leïla. Nous allons voir nos cousins. Les filles, est-ce que vous mettez du masojoano ?
Amandine.

Salut les corres. La réponse à ma charade, c'est " café au lait " . Pour aujourd'hui, je n'ai rien de plus à vous dire. Tiphaine.

Est-ce qu'il y a des filles qui mettent du masojoano ?
Anna.